Le livre et les techniques à l’échelle du monde : colloque 18, 19, 20 juin

[Colloque]

Les 18, 19 et 20 juin prochain, une quarantaine de chercheurs partageront leurs avancées dans le champ, encore peu développé au sein de l’histoire du livre, du livre technique. Pour reprendre l’appel à communication :

L’objet de ce colloque est à la fois de combler une lacune du champ historique et d’interroger les relations entre l’économie du livre et le monde de la technique afin d’analyser la catégorie du livre technique avant le XXe siècle. (…) Quelle est la fonction de ces publications dans l’ordre des savoirs ? Qui en sont les acteurs ? Quels sont les modes d’action qui les conduisent à formaliser leurs pratiques pour les transcrire et les diffuser ? Pourquoi rendre publics des savoirs techniques et passer à un support de diffusion large, à la recherche des lectorats ? Quelles sont les conditions de production et de diffusion de ces publications ? Quelle réception et quels publics trouvent elles ? Autant de questionnements auxquels ce colloque cherche à répondre.

Les interventions se dérouleront sur 3 journées et 3 lieux différents : la Cité des Sciences et de l’Industrie (18 juin), l’École des Ponts ParisTech (19 juin) et l’Institut des Civilisations, Collège de France (20 juin). Le programme complet est consultable ici. Chaque journée s’accompagnera d’une visite des fonds anciens des différents établissements.

Notons avec enthousiasme qu’une dizaine d’interventions toucheront aux aires géographiques chères à la BULAC, membre du comité d’organisation de ces journées. Nous les listons ici :

18 juin

Delphine SPICQ (Collège de France Bibliothèque IHEC et UMR Chine Corée Japon) : Cartes traditionnelles hydrologiques chinoises : le Huang Yun hekou gujin tushuo de Linqing (1791-1846)

19 juin

Constantin CANAVAS (Hamburg Univ.) : AlJazarī’s Compendium of Ingenious Devices: A model of representing and communicating technical knowledge in a medieval Islamic context

Patrice BRET (Centre Alexandre Koyré) : Les avatars textuels et visuels d’une littérature technique : une généalogie de l’art de fabriquer les canons, de l’Encyclopédie de Diderot à Izhak Efendi en passant par Gaspard Monge

Foteini ASSIMACOPOULOU (Univ. d’Athènes), Konstantinos CHATZIS (LATTS/CNRS/ENPC/UPEM), Georgia MAVROGONATOU (Hellenic Open Univ.) : Formation d’ingénieur et livre technique en Grèce, des années 1880 à la Grande guerre : le cas de l’École polytechnique d’Athènes

Erich PAUER (Philipps-Universität Marburg) : Vehicles of knowledge – Japanese technical books and drawings in the pre-modern era 1600 – 1868

Michela BUSSOTTI (UMR Chine Corée Japon-CNRS/EHESS) : Livre de techniques et techniques du livre : les publications chinoises anciennes à propos de la typographie traditionnelle

20 juin

Marie-Louise PELUS-KAPLAN (ICT-Univ. P7) : Les manuels d’apprentissage des langues slaves dans le monde hanséatique (XVIe–XVIIe s.) : entre livres techniques et manuels de civilité

Emmanuel POISSON (SPHÈRE-Univ. P7) : La confrontation textes-terrain dans la construction des savoirs par Lê Quý Đôn, lettré vietnamien du XVIIIe siècle

Yumiko OHYAMA (École doctorale de philosophie-Univ. P1) : Élever des vers à soie par les manuels dans le Japon des XVIIIe et XIXe siècles.

Muriel HOAREAU (Médiathèque Michel-Crépeau de La Rochelle) : De l’art de cultiver et de fabriquer des produits coloniaux : livres techniques francophones et anglophones au XVIIIe et XIXe siècles

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *