Trouver des articles en libre accès en SHS : tour d’horizon #OAWeek

[Open Access week]

Qui n’a pas déjà fait la désagréable expérience de rechercher un article sur le web et de s’apercevoir que cet article n’est accessible qu’aux lecteurs des bibliothèques abonnées…et que,  évidemment, sa bibliothèque préférée n’en fait pas partie! Malheureusement, avec la multiplication des bases de données et les prix souvent décourageants des ressources électroniques, en regard des contraintes budgétaires de l’administration, les bibliothèques se retrouvent à faire des choix draconiens, voire à se désabonner de ressources trop coûteuses…Heureusement, le libre accès est là pour tenter, peu à peu, d’inverser la tendance (voir le billet publié sur ce sujet le 13 octobre dernier).

L’Open Access week est l’occasion pour nous de vous proposer une petite sélection de plateformes et moteurs de recherche qui vous permettront de trouver des articles en libre accès, immédiat ou différé, dans les domaines des sciences humaines et sociales (SHS). Certaines sont bien connues, d’autres moins, mais ce petit tour d’horizon ne peut être qu’utile. Attention! Il existe une multitude de moteurs de recherche spécialisés dans le libre accès, mais ce billet se concentrera uniquement sur les outils dédiés en premier lieu à la recherche d’articles.

Et pour commencer, nous vous renvoyons vers les signets de la BnF, et notamment à la rubrique Journaux en ligne, qui concerne principalement la presse, mais offre une sélection très large et internationale de journaux ou plateformes de journaux accessibles gratuitement.

 

1. Trouver des articles dans les archives ouvertes

Les plateformes d’archives ouvertes sont l’un des lieux privilégiés pour trouver des articles de niveau académique en libre accès, puisque les chercheurs sont de plus en plus encouragés à y déposer une version de leurs articles par ailleurs publiés dans des revues académiques. C’est ce qu’on appelle dans le jargon de l’Open Access,  le Green Open Access ou Voie verte les auteurs déposent eux-mêmes les résultats de leur recherche. En terme d’articles1, on y trouve soit pre-prints (version de l’article avant qu’il n’ait été corrigé par les pairs) , soit post-prints (version de l’article après les corrections demandées par le comité de lecture). Si la revue et/ou l’éditeur s’oppose à la diffusion en libre accès des articles publiés par ses soins, vous ne trouverez, le plus souvent, qu’une référence bibliographique. Pour vérifier quels éditeurs et quelles revues autorisent le dépôt et la diffusion en archives ouvertes, et à quelles conditions, rendez-vous sur Sherpa Roméo (éditeurs anglophones) et Héloïse (éditeurs francophones).

  • Le portail HAL-SHS de l’archive ouverte HAL (HyperArticleEnLigne)

logoe hal  HAL est l’archive ouverte nationale française, développée par le CCSD (Centre pour la communication scientifique directe), unité du CNRS. Elle a été choisie par les établissements français  de  recherche, universités et grandes écoles, pour devenir LA plateforme d’archive ouverte française, au terme d’un protocole d‘accord signé en 2006. HAL est une archive  pluridisciplinaire,  où tous les chercheurs français sont invités à déposer leurs articles et manuscrits, en texte intégral. Pour les sciences humaines et sociales, n’hésitez pas à chercher  directement sur  le portail HAL-SHSTout comme HAL, le portail HAL-SHS offre des facilités d’identification des contenus qui vous intéressent:

  1. par un formulaire de recherche traditionnel, avec index
  2. par collection : HAL propose de créer des collections de documents, par laboratoire (par ex., la collection de l’UMR 8173 Chine Corée Japon de l’EHESS), par institution (par ex., la collection de l’Université Paris-Sorbonne-Paris IV), par thématique (par ex., ETHNO-Productions de l’ethnologie), etc.
  3. par type de publication, en sélectionnant, par exemple, le type d’article que vous recherchez : articles publiés ou prépublications.

Question fonctionnalités de veille, vous pouvez générer un flux RSS à partir de votre recherche, afin d’être tenu au courant des nouveaux dépôts sur le thème choisi. Pour ce faire, il suffit, à l’affichage des résultats, de faire glisser la souris sur l’onglet Outils puis sur Exporter, et de cliquer sur RSS (cf. capture d’écran : cliquer sur l’image pour l’agrandir)

 

Hal capture 1

 

Ensuite, si vous vous créez un compte HAL, vous aurez accès à d’autres fonctionnalités (enregistrer votre recherche, gérer la fréquence des notifications, vous créer votre propre bibliothèque, etc). Vous trouverez toutes les informations nécessaire à la création d’un profil HAL et les fonctionnalités qui y sont attachées en cliquant, depuis la page d’accueil, sur l’onglet Documentation puis Compte et profil (cf. capture d’écran, encadré rouge).

Hal capture 2

 

  • Plateformes d’archives ouvertes étrangères

logo opendoar

L’initiative française est loin d’être isolée. Pour identifier les plateformes d’archives ouvertes développées à travers le monde, utilisez OpenDoar ou ROAR, les deux principaux répertoires internationaux d’archives ouvertes. Nous vous conseillons d’utiliser en priorité OpenDoar, son homologue ROAR rencontrant depuis près d’un an des problèmes techniques qui ne semblent pas encore avoir été surmontés. OpenDoar propose soit de consulter la liste des plateformes d’archives ouvertes existantes (onglet Search for repositories), soit de faire directement une recherche (onglet Search repository content), type google, qui va chercher dans toutes les archives… De quoi donner le tournis! Par contre, OpenDoar ne propose pas, à notre connaissance, de fonctionnalité de veille sur les recherches effectuées directement dans le contenu des archives ouvertes, mais simplement un flux RSS pour se tenir au courant des dernières plateformes d’archives ouvertes indexées.

 

2. Trouver des articles publiés en Open Access

Nous parlons ici des articles publiés dans des revues en libre accès, l’autre modèle d’Open Access, généralement appelé Gold Open Access ou Voie dorée. D’une revue à l’autre, le modèle diffère, selon que l’Open Access est immédiat (revues accessibles en intégralité et gratuitement aussitôt publiées en ligne) ou différé (revues imposant un embargo, de 1 a plusieurs années selon les cas les plus courants).

Elles sont désormais bien connues.

RevuesOrgLogo

Revues.org est l’une des plateformes proposées par le portail OpenEdition, qui donne également accès à des carnets de recherche (Hypotheses.org), à l’agenda des événements scientifiques (Calenda.org) et à des monographies en ligne (OpenEdition Books). Revues.org propose à l’heure actuelle 442 revues en SHS, publiées en Open Access immédiat ou différé. Dans le second cas, on parle de barrière mobile : la revue définit un nombre d’années à partir duquel les articles sont disponibles en texte intégral. Par exemple, dans le cas de la revue Cipango, 2 ans. Pour les lecteurs de la BULAC,  Revues.org propose des filtres intéressants, permettant d’identifier très rapidement les revues publiées sur les aires culturelles qui vous intéressent. Pour ce faire, rendez-vous sur le catalogue des revuesA droite, dans les champs TRI, sélectionnez, au choix, catégories francophones ou catégories anglophones (cf. capture d’écran, encadré rouge).

Revuesorg capture1

Ensuite, faites descendre l’ascenseur pour atteindre la catégorie Espaces. Vous pourrez alors sélectionner la région qui vous intéresse (cf. capture d’écran. NB : le Moyen-Orient se retrouve sous la région « Asie »)

Revuesorg capture2

 

Comme fonctionnalités de veille, il est possible, au niveau de chaque revue, de s’abonner par flux RSS au fil des numéros (vous tient au courant lors de la mise en ligne d’un nouveau numéro) ou des documents (derniers numéros mis en ligne en texte intégral). Par ailleurs, lorsque vous effectuez une recherche, différentes modalités de veille vous sont proposées : créer une alerte mail, vous abonner à la revue, etc. Ces fonctionnalités apparaissent en haut du formulaire de recherche (cf. capture d’écran, encadré rouge).

Revuesorg capture3

logo persée

Persee.fr, contrairement à Revues.org, donne plutôt accès à des articles de revues numérisées rétrospectivement. Pour certaines revues, les numéros numérisés rétrospectivement seront sur Persee.org et les numéros publiés en ligne, sur Revues.org. Toutefois, suite à un accord entre les deux plateformes, le renvoi se fait automatiquement, d’une plateforme à l’autre. C’est le cas, par exemple, pour la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranéedont les numéros antérieurs à l’année 2000 ont été numérisés sur Persee.fr, et les numéros postérieurs, publiés en ligne sur Revues.org. Qu’on cherche la revue sur l’une ou l’autre plateforme, le renvoi vers l’autre plateforme est fait. Par ailleurs, Persee.fr vous propose de vous créer un espace personnel qui vous permettra de gérer vos favoris, de générer des flux RSS, d’annoter les articles que vous consultez, de créer vos propres documents et de les partager avec d’autres utilisateurs. 

logo erudit

Initiative canadienne, Erudit.org est la plus importante plateforme de revues francophones révisées par les pairs en Amérique du Nord. Elle rassemble en un seul point près de 150 éditeurs canadiens universitaires et culturels, y compris les plus prestigieuses presses universitaires canadiennes de langue française. On y trouve des articles, mais pas seulement, puisque la plateforme accueille également des thèses, des archives (littérature grise déposée par les auteurs), des livres et des actes. Concernant les revues, suite à un accord entre Erudit.org et Persee.fr, l’une et l’autre plateforme mutualisent leurs collections numérisées, qui peuvent donc être recherchées depuis l’une ou l’autre plateforme.

Notons que les grandes plateformes payantes de revues en ligne se mettent depuis quelques années – probablement encouragées par le succès de l’Open Access – à proposer une partie de leur contenu en libre accès (généralement des numéros anciens). Pour Cairn.infovoir ICI; pour JSTOR, lorsque vous êtes en mode Recherche avancée, sélectionnez Include only content I can access (cf. capture d’écran, encadré rouge).

Jstor capture d'écran

 

Pour Brill, repérez, dans la liste de résultats, l’icône Brillqui signale les revues en libre accès…

Bref, n’hésitez pas à parcourir toutes les fonctionnalités que proposent les différentes plateformes payantes pour en découvrir les « loopholes », souvent très pratiques…

 

  • Moteurs de recherche spécialisés

Pour sortir des revues francophones et avoir une vision plus large des articles disponibles en libre accès, on ne peut passez faire l’impasse sur l’excellent répertoire DOAJ (Directory of Open Access Journals).

DOAJ_logo

DOAJ est une plateforme pluridisciplinaire qui recense les revues académiques en ligne répondant aux critères suivants : articles en texte intégral; articles en libre accès (gratuit) ; articles relus par des comités de lecture. DOAJ met également à disposition un moteur de recherche permettant de chercher directement au sein des revues recensées.  Ce moteur de recherche offre des filtres très pertinents, permettant de limiter sa recherche par discipline, langue, pays de publication, type de plateforme, licence (pratique pour identifier les articles publiés sous licence Creative Commons!), année de publication, etc. A l’heure actuelle, DOAJ recense plus de 10 000 revues académiques en provenance de 135 pays.

Jurn.org  est un moteur de recherche à l’origine disciplinaire et centré sur les articles gratuits dans les domaines des Arts, Humanités et Sciences Sociales. Il s’ouvre depuis peu aux STM et élargit son indexation aux chapitres d’ouvrages et thèses. Il recense principalement des articles en anglais, français et espagnol. Dans ses disciplines de prédilection (SHS), il assure une couverture plus pointue que DOAJ ou google.scholar.

FreeFullPDF, enfin, est un moteur de recherche né d’une initiative française, qui permet de repérer plus de 80 millions de documents académiques au format .pdf, dont une majorité d’articles. Originellement spécialisé en STM, il couvre désormais les sciences humaines et sociales. 

Voilà, nous espérons que ce petit tour d’horizon vous sera utile! 

En lien avec ce billet, n’hésitez pas à participer le 20 octobre, à l’atelier Trouver des publications en libre accès organisé par l’Université Paris-Sorbonne dans le cadre de l’OA week. 

A demain pour un billet qui parlera d’hypotheses.org.

#OAWfr14 #OAWeek

  1. Notons que vous y trouvez tout autre type de document, et notamment la très précieuse littérature grise : thèses, rapports non publiés, actes de congrès, etc. Nous en profitons pour vous (re)signaler l’existence de la plateforme OpenGreySystème pour l’Information en Littérature Grise en Europe, qui donne accès à près de 700 000 références bibliographiques de littérature grise papier produite en Europe []

Vous aimerez peut être aussi...

3 Réponses

  1. 16 octobre 2014

    […] Trouver des articles en libre accès en SHS : tour d’horizon #OAWeek | Le Carreau de la BULAC bulac.hypotheses.org/1882 sur #Persée bien […]

  2. 20 octobre 2014

    […] Trouver des articles en libre accès en SHS : tour d’horizon #OAWeek | Le Carreau de la BULAC http://bulac.hypotheses.org/1882 sur #Persée bien […]

  3. 13 octobre 2015

    […] référer aux plates-formes de diffusion en libre accès déjà présentées l’année dernière : ICI pour les articles, LÀ pour les monographies. Et pour déposer en archive ouverte, c’est […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *