Du Hip Hop à Whatsapp : Nouvelles formes de communication chez les amérindiens

Cette journée d’études, organisée par Karla Avilés González (Labex EFL, Paris Diderot) & Valentina Vapnarsky (EREA/LESC, CNRS), propose, comme son nom l’indique, d’interroger les nouvelles formes de communication des Amérindiens. Elle se tiendra le 31 mars à l’EHESS (105 bvd Raspail, salle 8).

Programme

10h00: Présentation Karla J. Avilés González (LABEX EFL, Paris 7 / EREA) et Valentina Vapnarsky (EREA/LESC, CNRS)

10h10-11h: Josep Cru (Université de Newcastle, Angleterre) : Bilingual rap in Yucatan: Strategic choices for the revitalisation of Amerindian languages.

11h-11h50: Hilario Chi Canul (Université du Quintana Roo, Mexique) : Vitalidad lingüística y cultural de los mayas en tiempos de WasK’oop (“Cocorrón con tino” – grupo whatsApp maya internacional). Donde la modernidad y la tradición buscan un punto de encuentro.

12h-12h30: Mônica Celeida Rabelo Nogueira & Cristiane De Assis Portela (Université de Brasilia) : Apropiaciones tecnológicas y reinterpretaciones culturales entre estudiantes indígenas de Brasil.

14h-14h30: Magda Helena Dziubinska (LESC-EREA) : L’amour amérindien sur Facebook (ou quand l’anthropologie frôle le voyeurisme).

14h30-15h: Marie-Pierre Bousquet (Université de Montréal) : « C’est quoi ton Facebook?» Vie privée, vie publique des Algonquins du Québec.

15h-15h30: Pirjo Kristiina Virtanen (Université de Helsinki) : Social media in indigenous Brazilian Amazonia – digital exchanges.

15h30-16h00: Pause

16h-16h30: Genner Llanes-Ortiz (CIESAS, Mexico / Global Raising Voices) : Activismo Digital de Lenguas Indígenas: avances en la comprensión de un nuevo campo de acción en América Latina.

Pour aller plus loin…

Pour vous mettre en appétit, n’hésitez pas à consulter ce lien qui présente (en anglais) les débuts d’un projet de recherche sur l’activisme numérique des langues amérindiennes sur les médias sociaux. Nous vous conseillons également le carnet de recherche du projet FABRIQ’AM, qui réunit une trentaine d’anthropologues sur le thème de la « patrimonialisation » en Amérique indienne, ainsi que le site du réseau de recherche thématique « Peuples autochtones ».

Pour ceux d’entre vous qui souhaitent en savoir un peu plus sur les langues amérindiennes à la BULAC, voici quelques ouvrages de référence.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *