À la découverte des Yézidis

Tiré de: John Ussher. A journey from London to Persepolis; including wanderings in Daghestan, Georgia, Armenia. (1865). Original conservé, numérisé et diffusé par la British Library

Porte du temple Yézidi de Cheikh Adi (1865)

Les Yézidis subissent de plein fouet la violence qui déchire le nord de l’Irak et la Syrie notamment. Cette minorité kurdophone, présente jusqu’au sud du Caucase, se distingue par une religion syncrétique qui mêle des éléments issus de l’Iran pré-islamique, du soufisme et du christianisme oriental, et une place importante tenue par les traditions orales. Ces éléments sont à l’origine à la fois d’un peuplement très diffus, d’une histoire complexe mettant en jeu des persécutions de grandes ampleur et de l’intérêt des voyageurs orientalistes, des linguistes et de l’anthropologie religieuse.

L’actualité violente de cette région a donné une actualité et une visibilité nouvelles aux recherches sur la culture yézidie. L’Université Sorbonne Paris-Cité a attribué début 2015 une chaire d’excellence à l’iranologue Johnny Cheung (lire son portrait) qui, au sein de l’UMR Mondes indiens et iraniens et de l’Inalco, a initié un programme de recherches sur le sujet. Les 1er et 2 avril, une conférence internationale sur « les recherches actuelles sur les yézidis et minorités dans les régions kurdes« a rassemblé les spécialistes. Le 4 avril prochain de 18h30 à 21h, dans le cadre du cycle sur les Migrations organisé par l’INALCO, une conférence grand public se penchera sur leur place dans la crise actuelle des réfugiés : « Le dilemme des Yézidis : fuir ou rester dans les killing fields du Proche-Orient« ?

À cette occasion, Serdar Ay, responsable du fonds kurde de la BULAC, a réalisé une sélection des ouvrages de référence sur la question. Ils illustrent l’ancienneté de l’intérêt pour cette culture, souvent perçue dans les premiers récits à travers une vision polémique ou exotique d’une religion mystérieuse vue comme un « culte du diable ». D’autres recherches furent motivées par un intérêt philologique, les Yézidis étant perçus comme un vecteur pour la connaissance de l’Iran ancien. La diversité linguistique de cette bibliographie reflète également l’intérêt pour cette culture minoritaire dans ses différentes zones de peuplement, avivé par un phénomène diasporique brutal ces dernières décennies.

1. Approches générales et régionales

بقلم عباس العزاوي | bi-qalam ʻAbbās al-ʻAzzāw. تاريخ اليزيدية واصل عقيدتهم | Tārīkh al-Yazīdīyah wa-aṣl ʻaqīdatihim. Bagdad, yuṭlubu min Maktabāt al-ʻĀṣimah, 1935, 228 p.

Birgül Açikyildi. The Yezidis : the history of a community, culture and religion. Londres, I.B. Tauris, 2010, 283 p.

Bayram Balci et Raoul Motika (éd.). Religion et politique dans le Caucase post-soviétique. Paris, Maisonneuve & Larose, 2007, 365 p. Avec un chapitre de Lucine Japharova sur les Yézidis du Caucase méridional.

Sabiha Banu Yalkut. Melek Tavus’un halkı, Beyoğlu, Metis Yayınları, 2002, 113 p.

İhsan Çetin. Midyat’ta etnik gruplar. Istanbul, Yaba Yayınları, 2007, 184 p. Étude consacrée aux relations interethniques de la région de Mardin en Turquie, zone de peuplement yézidi.

Nelida Fuccaro. The other Kurds : Yazidis in colonial Iraq. Londres, I.B. Tauris, 1999, 230 p.

John S. Guest. The Yezidis : a study in survival. New York, KPI, 1987, 299 p.

Roger Lescot. Enquête sur les Yezidis de Syrie et du Djebel Sindjār. Damas, Institut français de Damas, 1938, 277 p.

Ханна Омархали | Hanna Omarhali. Йезидизм | Jezidizm. Saint-Pétersbourg, Izdatelʹskij Dom Sankt-Peterburgskogo gosudarstvennogo universiteta, 2005, 191 p. Présentation générale de la culture yézidie avec une présentation de la diaspora présente en Fédération de Russie.

حمد سينو سينو | Aḥmad Sīnū Sīnū. الأكراد الأيزيديون في العهد العثماني | al-Akrād al-Ayzīdīyūn fī al-ʻahd al-ʻUṯmānī. Damas, Dār al-Zamān,  2012 , 468 p.

2. Religion et anthropologie

ʿIsmāʿīl Beg Chol . The Yazīdīs : past and present – being three original texts about Yazīdī doctrines, customs, and some events of their history, with an autobiography of one of their contemporary Amīrs. Beirut, American Press, 1934, 134 p.

Mahmut Bilge. Yezidiler : tarih, ibadet, örf ve adetler / Mahmut Bilge ; yayına hazırlayan Ahmet Taşğın. Ankara, Kalan, 2002, 72 p.

Franz Erhard. Yeziden – eine alte Religionsgemeinschaft zwischen Tradition und Moderne. Hambourg, Deutsches Orient-Institut, 2004, 106 p.

Richard Foltz. Religions of Iran : from prehistory to the present. Londres, Oneworld Publications, 2013, 314 p. Consacre une analyse à la religion yézidie.

Rudolf Frank. Scheich ‘Adi, der grosse Heilige der Jezidis. Kirchhain, M. Schmersow, 1911 , 134 p.

Philipp G. Kreyenbroek. « Mithra and Ahreman, Binyâmîn and Malak Tâwûs:  Traces of an Ancient Myth in the Cosmogonies of two Modern Sects ». In:  Philippe Gignoux, Recurrent patterns in Iranian religions. Paris – Leuven,  Société pour l’avancement des études iranienne – Peeters, 1992, p. 57-80. Sur l’influence du zoroastrime.

Philipp G. Kreyenbroek. Yezidism in Europe: different generations speak about their religion. Wiesbaden, Harassowitz, 2009, 246 p.

Philipp G. Kreyenbroek. Yezidism–its background, observances, and textual tradition.Lewinston, E. Mellen Press, 1995, 349 p. Ouvrage de référence sur l’analyse des sources religieuses yézidies qui comporte une partie historiographique et l’édition critique de textes de référence.

حسنى, عبد الرزاق | ʻAbd al-Razzāq Ḥasanī. یزیدیها و شیطان پرست‌ها | Yazīdīhā wa Šayṭān Parastʹhā. Téhéran, Bungāh-i Maṭbūʻātī-i ʻAṭāʼī, 1341 h. [1962], 174 p. Traduction de l’arabe en persan d’un texte sur la place du diable dans la religion yézidie.

صديق الدملوجي | Ṣiddīq al-Damlūǧī. اليزيدية | Al-yazīdiyyaẗ. Mossoul, Maṭbaʼat al-Ittiḥād, 1368 h. [1949], 520 p.

3. Sources littéraires,  oralité

Christine Allison . The Yezidi oral tradition in Iraqi Kurdistan. Richmond, Curzon, 2001, 313 p.

Estelle Amy de la Bretèque, Paroles mélodisées : récits épiques et lamentations chez les Yézidis d’Arménie. Paris, Classiques Garnier, 2013, 230 p. Cette étude d’ethnomusicologie s’appuie sur un corpus d’enregistrements de terrain, consultables en ligne.

Giuseppe Furlani. Testi religiosi dei Yezidi. Bologne, Nicola Zanichelli, 1930, 124 p. Traduction de texte religieux en langue syriaque.

Refik Halit Karay. Yezidin kızı : roman. Istanbul, S.Lûtfi Kitabevi, 1939, 159 p. Roman turc de l’époque kémaliste dont l’héroïne incarne la cause d’un nationalisme kurde d’inspiration romantique et profane qui s’oppose à la politique turque.

Philip G. Kreyenbroek, Khalil Jindy Rashow. God and Sheikh Adi are perfect: sacred poems and religious narratives from the Yezidi tradition. Wiesbaden, Harrasowitz, 2005, 435 p. Sélection traduite et commentée des principaux textes religieux yézidis

4. Sources d’archives, travaux anciens et récits de voyage

W.H. Engelmann. Al-Hādirae Diwānus cum al-Yezīdii scholiis e codice ms. arabice ed., versione latina et annotatione il. G.H. Engelmann ; Kuṭbah ibn Aus -called al-Hādirah. Lugdunum Batavorum, E.J. Brill, 1858 , 18 p.

Amed Gökçen (éd.). Osmanlı ve İngiliz arşiv belgelerinde Yezidiler. Istanbul, İstanbul Bilgi Üniversitesi, 2012, 566 p. Recueil de sources sur les Yézidis issues des archives administratives ottomanes et britanniques.

François Nau, Recueil de textes et de documents sur les Yézidis. Paris, A. Picard & fils, 1918, 117 p.

Jean-Baptiste-Louis-Jacques Rousseau, Description du pachalik de Bagdad, Paris, Treuttel et Würtz, 261 p. Propose une comparaison génénrales des littérature d’Orient qui inclut la littérature yézidie.

Austen Henry Layard. Nineveh and its remains with an account of a visit to the Chaldæan Christians of Kurdistan, and the Yezidis, or devil-worshippers, and an enquiry into the manners and arts fo the ancient Assyrians. Londres, John Murray, 1854 , 2 vol.

Петр Лерх |  Petr Lerh. Изслѣдованія объ иранскихъ курдахъ и ихъ предкахъ, сѣверныхъ  халдеяхъ | Izslědovanìâ obʺ iranskihʺ kurdahʺ i ihʺ predkahʺ, sěvernyhʺ haldeâhʺ. Saint-Pétersbourg, tip. imp. Akademii Nauk, 1856-1858, 3 vol.

Joachim Menant. Les Yédidiz : épisodes de l’histoire des adorateurs du diable. Paris, E. Leroux, 1892, 232 p.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *