Les ressources en libre accès sur la linguistique africaine – REAF 3/6

Intervention de Noëmie Rosemberg, le mercredi 6 juillet lors de l’atelier : « Linguistique africaine : actualité et perspectives » dans le cadre des 4e Rencontres des Études Africaines en France

Cette intervention s’est ouverte sur un rappel de la définition et des enjeux de l’Open Access. De nombreux billets sur le Carreau ont déjà abordé le sujet, notamment ceux rédigés lors des précédentes Open Access Week avec pour objectif de souligner la nécessité de promouvoir de ce mode de diffusion de la connaissance scientifique. Je vous renvoie donc vers cet article ou encore celui-ci. Dans un billet consacré à l’Open Access sur le continent africain, Soline Lau-Suchet, Marine Defosse et Fanny Mion-Mouton dressaient un panorama des politiques d’Open Access déployées en Afrique et des ressources disponibles pour les chercheurs africanistes. Je vous invite à le lire pour avoir une vue générale du paysage. Notre sujet aujourd’hui est plus restreint puisqu’il concerne uniquement la linguistique.

Du côté des archives ouvertes, si on s’intéresse à la linguistique dans une approche généraliste, on notera l’existence d’archives disciplinaires :

  • LingBuzz,  archive de linguistique générale gérée et maintenue par Michal Starke professeur à l’université de Tromso.
  • Semantic Archive est quant à elle gérée par deux chercheurs américains Chris Barker et Peter Lasersohn. Elle s’adresse en particulier aux sémanticiens.
  • Rutgers Optimality Archive, gérée par Natalie Del Busso, est  dédiée à la théorie de l’optimalité et ses dérivés.halshs

Hal-SHS est également une ressource intéressante pour les linguistes. En effet la linguistique est la septième (sur 27) discipline de SHS la mieux représentée en terme de dépôt, la quatrième pour les thèses spécifiquement.

OpenDOAR, le répertoire des archives ouvertes à travers le monde est aussi à explorer mais pour obtenir des résultats pertinents, cela nécessite un peu de persévérance et une grande précision dans les termes de sa requête. Une recherche sur les termes « African linguistics » renvoie plus de 3 millions de résultats ! Néanmoins, les archives interrogées sont nombreuses et variées et il peut être fructueux d’y consacrer un peu de temps.

Pour ce qui concerne l’Afrique en particulier, rappelons la richesse du portail Connecting Africa qui propose en libre accès près de 60 000 publications issues de 93 archives ouvertes du monde entier.

Dans le domaine des revues académiques, la linguistique a fait l’actualité récemment. Les comités éditoriaux de 5 revues de linguistiques ont pris la décision de prendre leurs distances avec le modèle classique de l’édition scientifique et ont créé le collectif LingOA1. Ces éminents spécialistes, pour la plupart néerlandais, remettaient en cause les sommes réclamées par les éditeurs aux auteurs pour publier leurs articles en Open Access dans les revues (participations financières appelées APC : Article Processing Charge, qui peuvent coûter de quelques centaines d’euros à quelques milliers pour les plus prestigieuses des revues scientifiques). Ils se sont appuyés sur la plateforme Open Library for the Humanities qui offre un soutien durable aux revues qu’elle héberge, notamment pas des cotisations de bibliothèques, pour diffuser et promouvoir leurs revues. Parmi ces revues, nous pouvons citer l’ancienne revue Lingua, dont le nom appartenait à l’éditeur Elsevier et qui a été rebaptisée Glossa. Cette initiative a été saluée les militants de l’Open Access bien sûr, mais elle a aussi été relayée par de jeunes linguistes français sur leur carnet Elis.

Pour les linguistes africanistes trois ressources sont à privilégier pour leurs recherches.

DOAJTout d’abord, le DOAJ, (Directory of Open Access Journals), un incontournable pour repérer les publications en Open Access. On peut regretter un référencement pas très performant, il n’est pas toujours facile de repérer les revues de son domaine. Cependant en procédant par étapes, en jouant sur les termes de recherche et les facettes proposées sur la gauche de l’écran, il est possible de recouper les résultats. On peut alors repérer les quelques revues utiles pour les études de linguistique africaine  : Swahili ForumStellenbosch Papers in linguisticsStellenbosch Papers in linguistics plusAfrikanistik Online et Studies in African Linguistics (dont la publication semble s’être arrêtée en 2012).

La plateforme revues.org propose quant à elle,  l’accès à 45 revues de linguistique (toutes thématiques confondues) et à 21 revues sur le domaine africain. Notons notamment le tout récent accès à la revue Mandenkan, le bulletin semestriel d’études linguistiques mandé).

Enfin, signalons la plateforme sud-africaine Ajol qui permet une recherche dans 507 revues Africaines dont 208 en Open Access toutes disciplines confondues.

Pour ceux d’entre vous, chercheurs, qui souhaiteraient publier vos articles dans des revues en Open Access, je vous conseille la lecture de ce guide très utile produit par le CIRAD (organisme français de recherche agronomique et de coopération internationale pour le développement durable des régions tropicales et méditerranéennes qui produit de la documentation très riche sur l’information scientifique et technique)

Pour terminer, la BULAC propose sur son site internet une sélection de ressources en libre accès dans tous les domaines qu’elle couvre.

 

  1. voir le communiqué de presse []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *