La Chine et l’Afrique dans les collections de la BULAC – REAF 5/6

Intervention de Maud M’Bondjo, le mardi 5 juillet lors de l’atelier : « Entre la Chine et l’Afrique: l’émergence de nouvelles figures sociales » dans le cadre des 4e Rencontres des Études Africaines en France

Les collections de la BULAC regroupent une centaine des monographies traitant des relations entre la Chine et le continent africain. La très grande majorité de ces ouvrages est classée en sciences sociales, le reste en études historiques.xinsrc_260302101135542139512

Publiés depuis la fin des années 1960, les imprimés sont principalement anglophones et francophones, on note également une dizaine de monographies en langue chinoise. Parmi elles, l’ouvrage du Professeur Li Anshan 李安山 (directeur du Centre d’Etudes Africaines de l’Université de Pékin, 北京大学非洲研究中心) retrace l’histoire de la diaspora chinoise en Afrique .

Les acquisitions récentes de la BULAC se concentrent aussi bien sur les questions d’investissements économiques et de relations diplomatiques que sur les nouvelles migrations chinoises en Afrique. A titre d’exemples, vous pourrez très prochainement consulter :

  • Park Yoon Jung, Africa’s Asian Settlers: The Story of New Migrants from China to Africa. London : Zed Books Ltd, 2016.
  • Brautigam Deborah, Will Africa feed China?. Oxford : Oxford University Press, 2016.
  • Aurégan Xavier, Géopolitique de la Chine en Côte d’Ivoire. Paris : Riveneuve, 2016.
  • Mbabia Olivier et François Wassouni, La présence chinoise en Afrique francophone. L’Haÿ-les-Roses : Monde Global Éditions Nouvelles, 2016.
  • Gadzala Aleksandra W., Africa and China. Rowman Littlefield, 2015.

s6454182Les ressources en ligne proposées par la BULAC permettent notamment l’accès au China National Knowledge Infrastructure (CNKI 中国知网)  (Connexion possible dans l’enceinte de la BULAC, sans accès distant). Cette base de données, dirigée par l’Université Tsinghua de Pékin, regroupe un nombre très important d’articles de chercheurs chinois sur les relations sino-africaines dans les domaines diplomatiques, commerciaux, politiques, économiques, historiques et médicaux. La revue la plus conséquente en la matière est 西亚非洲 West Asia and Africa (issn 1002-7122). Ce bimestriel est publié par l’Académie chinoise des sciences sociales (中国社会科学院 CASS) à Pékin depuis 1980.

La connaissance de la langue chinoise reste un pré-requis pour consulter l’ensemble de ces ressources numériques. Toutefois, l’abonnement de la BULAC au CNKI Translation Project (JTP), la base de traduction du Chinese Academic Journals, propose à l’heure actuelle une vingtaine d’articles en anglais traitant des relations entre la Chine et l’Afrique.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *