[Conférence] Dévotion et littérature sindhi d’après la collection de la British Library : une perspective anthropologique

Le 18 novembre prochain, de 10h à 12h30, la BULAC accueille le séminaire mensuel du groupe de travail « Dictionnaire encyclopédique des littératures de l’Inde« . Ces conférences sont ouvertes à tous. Elles se déroulent dans la salle de lecture du rez-de-jardin, salle RJ.24.

Carte du Sindh

Carte du Sindh et du Baloutchistan tirée de : The Student’s Geography of India, Londres, John Murray, 1882, p. 306

La parole sera donnée à Michel Boivin (CNRS/EHESS), anthropologue et historien, spécialiste de l’Islam en Asie du Sud, notamment du soufisme.

Dévotion et littérature sindhi d’après la collection de la British Library : une perspective anthropologique

Avec l’arrivée de l’imprimerie dans la province du Sindh (basse vallée de l’Indus) et le choix du sindhī comme langue officielle en remplacement du persan à partir de 1851, la littérature sindhī a connu un essor important à partir de la fin du XIXe siècle. Une part non négligeable de cette production est constituée de publications liées à la dévotion, envers un saint soufi ou une divinité hindoue locale comme Udero Lāl, également connu sous le nom de Daryāshāh. En se basant sur la collection de la British Library, sans doute la plus importante au monde, cette séance envisage de déchiffrer ce que ces productions littéraires peuvent nous apprendre de l’évolution de la société et de la culture religieuse du Sindh colonial.

Pour plus d’information sur la rencontre : projetdeli2015@gmail.com


Pour en savoir plus :

Ouvrages de Michel Boivin disponibles à la BULAC.

Ressources sur la langues et la culture sindhi disponibles à la BULAC


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *