[ Conférence ] Entre épopée et poésie de cour : le poème à double sens en Inde au début du second millénaire après J.-C.

Le 19 mai, de 10h30 à 12h30, la BULAC accueille le séminaire mensuel du groupe de travail « Dictionnaire encyclopédique des littératures de l’Inde« . Ces conférences sont ouvertes à tous. Elles se déroulent dans la salle de lecture du rez-de-jardin, salle RJ.24.

La conférence sera présentée par Sylvain Brocquet, professeur à l’université d’Aix-Marseille.

Entre épopée et poésie de cour : le poème à double sens en Inde au début du second millénaire après J.-C.

Le Rāghavapāṇḍavīya (Histoire de Rāghava et des Pāṇḍava) est un poème épique rédigé au XIIe siècle par Kavirāja. Composé d’environ 760 strophes réparties entre 13 chants, il résume simultanément, grâce au procédé du double sens (ślea), les deux grandes épopées sanskrites, le Rāmāyaa et le Mahābhārata. Cette œuvre est sans doute l’exemple le plus célèbre d’un véritable sous-genre littéraire, celui de la poésie à double sens (dvyarthakāvya).

L’exposé se proposera trois objectifs :

  1. Décrire et illustrer les différents types d’ambiguïté linguistique mis en œuvre pour construire deux significations autonomes : double segmentation de l’énoncé, homonymie, polysémie, ambiguïté syntaxique et simple poly-référence.
  2. Montrer que le poème lui-même fournit les clés de son intelligibilité, en énonçant la dualité référentielle qui le gouverne et en livrant certains des procédés utilisés.
  3. Mettre en évidence le dispositif sémantico-référentiel qui, structurant la double narration, conduit au sentiment d’un récit sous-jacent unique, une sorte d’« hyper-épopée » dont les deux poèmes source ne seraient que les avatars.

Pour plus d’information écrivez à: projetdeli2015@gmail.com


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *