S’orienter dans les ressources en open access avec ISIDORE, OpenAIRE et BASE

Aujourd’hui, nous vous proposons d’explorer une plateforme, une base et un moteur de recherche qui vous permettront de vous orienter au mieux dans les ressources en libre accès.

ISIDORE

ISIDORE est une plate-forme de recherche permettant l’accès aux données numériques des sciences humaines et sociales (SHS). Ouverte à tous et en particulier aux enseignants, chercheurs, doctorants et étudiants, elle s’appuie sur les principes du web de données et donne accès à des données en accès libre (open access).

ISIDORE est une réalisation de la très grande infrastructure de recherche (TGIR) Huma-Num (Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), Aix-Marseille Université, Campus Condorcet).

Elle contient actuellement près de 6 millions de références.

C’est un excellent outil exploitant les techniques de moissonnage et d’interopérabilité. ISIDORE interroge différents réservoirs tels que l’archive ouverte Hyper articles en ligne (HAL), OpenEdition. L’interface est souple et intuitive. Elle propose des filtres variés : langues, types de publications, disciplines de recherche …

Le Plan national pour la science ouverte dont nous vous avons parlé mardi dernier prévoit d’ailleurs un soutien à ISIDORE afin de développer sa notoriété ainsi que son usage.

OpenAIRE

A l’échelle européenne, la base OpenAIRE (Open Access Infrastructure for Research in Europe) constitue un outil pertinent avec les objectifs énoncés dans l’article 30 de la loi pour une République numérique de 2016. Ceux-ci sont réaffirmés par le plan S de cOAlition S : mutualiser les actions des institutions de recherche européennes pour favoriser l’accès libre des publications scientifiques et développer en parallèle des moteurs puissants afin de donner des repères aux usagers et de la visibilité aux ressources en s’appuyant sur les techniques du linked data.

OpenAIRE est un projet européen dont le but est d’accompagner l’obligation de dépôt en accès libre (deposit mandates) décidée par la Commission Européenne et le Conseil Européen de la Recherche (ERC).

OpenAIRE offre également un panel de services en fonction du profil d’utilisateur (chercheur, fournisseur de contenus, …). Il est possible de géolocaliser et d’accéder aux sources de données par type (revues, organismes de dépôt, …).

Elle présente un large ensemble de références pluridisciplinaires : près de 21 millions, dont des publications mais aussi des jeux de données et des logiciels.

BASE

BASE (Bielefeld academic search engine) est un moteur de recherche développé et administré par l’université de Bielefeld (Allemagne). Pluridisciplinaire, il est spécialisé dans la sélection de ressources de niveau académique. Celles-ci ne sont pas sélectionnées de manière automatique par un algorithme mais de manière intellectuelle, ce qui garantit leur qualité. Cependant, une partie des documents indexés (environ 40 %) ne relève pas de l’open access. Un cadenas ouvert orange indique si le titre est en accès ouvert.

Au niveau européen, BASE est l’un des outils les plus volumineux et l’un des plus puissants : près de 120 millions de références. De plus, sa grande spécificité est d’indexer également les ressources appartenant au Web profond, qui échappe aux moteurs de recherche généralistes.

Une galaxie de publications et de données à exploiter…

Le développement de la voie verte des ressources en accès libre (green open access) et de niveau académique est en plein essor. Des bases généralistes ou spécialisées existent pour guider l’usager dans ses recherches à travers la galaxie des données.

Les initiatives nationales et européennes présentées ci-dessus contribuent fortement à renforcer la diversité et la visibilité de ces moteurs afin d’optimiser davantage l’accès et l’exploitation de ces puits de connaissances à des fins scientifiques.

Rendez-vous demain sur le Carreau pour notre dernier billet de cette Open Access Week 2018, qui sera l’occasion pour la BULAC de lancer son blog de veille dans le domaines des aires culturelles !

Citer ce billet : Patrice Benoit, "S’orienter dans les ressources en open access avec ISIDORE, OpenAIRE et BASE," dans Le Carreau de la BULAC, 25 octobre 2018, https://bulac.hypotheses.org/11991. Consulté le 22 novembre 2019
Image à la Une : Copyright http://hildabastian.net/ 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.