Chercheurs : une enquête sur vos pratiques de publication et d’Open Access

Le consortium Couperin.org lance une enquête auprès des chercheurs et enseignants-chercheurs (dont les doctorants et post-doctorants) des établissements de l’ESR, membres de Couperin, sur leurs pratiques de publication et de pratique de l’Open Access. Cette enquête est menée dans le cadre du Plan national pour la science ouverte, annoncé en juillet 2018, qui va rendre obligatoire l’accès ouvert aux publications et données issues des recherches financées sur fonds publics. Ce plan s’inscrit dans une dynamique européenne, portée notamment par Science Europe dont le Plan S a été lancé en septembre 2018, et qui vise à rendre accessibles en accès libre (Open Access) les publications des chercheurs dès 2020. Cette évolution a un impact direct sur le monde de l’édition scientifique et les critères d’évaluation.

Anonyme, cette enquête comprend quatre parties :
A. la pratique dans les publications académiques,
B. l’expérience des archives ouvertes,
C. l’expérience des pre-prints,
D. la perception des critères d’évaluation.

L’enquête sera clôturée le 8 mars 2019 et les résultats feront l’objet d’un rapport Couperin.org qui sera mis en ligne sur les pages de son site consacré à l’open access et sur celui d’« Ouvrir la science » du Comité de la Science Ouverte, chargé de la mise en œuvre du «Plan national pour la science ouverte». Les données par établissements seront également communiquées individuellement aux établissements, pour traitements complémentaires éventuels.

N’hésitez pas à participer, l’enquête ne vous prendra que quelques minutes !


Des interrogations sur le Plan S en particulier et l’Open Access en général…?

La BULAC vous propose régulièrement des formations à l’Open Access et à HAL, retrouvez le programme et contactez-nous pour toute demande de formation à la carte!


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.