Des bulles à la BULAC : quand la BD regarde le monde

À côté de la bande dessinée humoristique, fantaisiste et fictionnelle, tout un courant du 9e art s’intéresse à l’exploration du monde et pose sur le réel un regard singulier, entre journalisme et témoignage.

Liant narration et dessin, la BD-reportage peut restituer avec justesse les paysages traversés comme les personnes rencontrées et ainsi rendre compte des faits, des territoires et des sociétés, à travers les points de vue dessinés d’observateurs le plus souvent directs.

La BULAC vous présente dans sa nouvelle sélection quelques-uns des plus illustres parmi les BD-reporters, tel Joe Sacco qui a couvert, le crayon à la main, les conflits d’Europe centrale et du Moyen-Orient, ou Guy Delisle, qui, dans un genre plus léger, donne à voir et à lire ses promenades aux quatre coins du monde.

Mais des auteurs moins connus sont aussi à découvrir, comme l’iranien Mana Neyestani, qui dévoile les contradictions de la société iranienne, ou le serbe Aleksandar Zograf qui revisite dans de courtes chronique l’histoire de son pays. Dans une veine plus intimiste, on suivra l’enfance de Li-Chin Lin à Taïwan, marquée par la propagande, on accompagnera Laurent Bonneau dans ses voyages africains, on pénétrera le quotidien des habitants de Tananarive, croqués par Ndrematoa.

Nous avons ajouté à cette sélection des ouvrages théoriques qui s’intéressent particulièrement à l’analyse de la bande dessinée comme média et à sa place sur différents continents.

Venez découvrir du 18 avril au 05 mai 2019 la cinquantaine d’ouvrages sélectionnés au rez-de-chaussée de la bibliothèque !


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.