La bibliothèque de l’Université francophone Senghor à Alexandrie

Le jeudi 20 juin 2019, Raghda Farid, bibliothécaire de la bibliothèque de l’Université francophone Senghor à Alexandrie, présentait son établissement lors d’un Jeudi de formation de la BULAC, à l’issue d’un stage mené au sein de plusieurs bibliothèques parisiennes, dans le cadre de son Diplôme Universitaire en Sciences de l’Information et des Bibliothèques (DUSIB)1. Elle nous ouvre ici les portes de son institution.


Le 20 juin 2019 à la BULAC, Raghda Farid présente la bibliothèque de l’Université Senghor à Alexandrie. Maxime Ruscio / BULAC.

L’Université Senghor à Alexandrie

Université Senghor, Alexandrie, Égypte © Faris knight

Opérateur direct de la Francophonie, l’Université Senghor est une université internationale de langue française au service du développement africain. Implantée à Alexandrie et sur dix autres campus en Afrique et en Europe, elle offre des masters spécialisés répondant à des besoins de renforcement de compétences des cadres pour le développement de l’Afrique.

Forte d’un réseau, sans équivalent dans le monde, de plus de 150 professeurs et experts, venant de tout l’espace francophone, ainsi que de ses collaborations avec de grandes institutions et organisations internationales, l’Université Senghor délivre des formations d’excellence, adaptées au contexte africain, à travers une pédagogie active centrée sur l’accompagnement de l’étudiant ou de l’agent en formation.

Le 20 juin 2019 à la BULAC, Raghda Farid présente la bibliothèque de l’Université Senghor à Alexandrie. Maxime Ruscio / BULAC

À travers ses quatre départements – culture, environnement, management et santé -, se déclinent neuf spécialités : gestion de projets, gouvernance et management public, gestion du patrimoine culturel, gestion des industries culturelles, gestion de l’environnement, gestion des aires protégées, santé internationale et politiques nutritionnelles.

La Bibliothèque de l’Université Senghor

La Bibliothèque de l’Université Senghor à Alexandrie a pour mission principale d’enrichir un fonds documentaire venant en appui aux enseignements dispensés. Sa politique documentaire correspond aux besoins des étudiants et du public spécialisé qui effectue des recherches dans les domaines de l’économie, la finance, l’administration, la gestion de projets, l’environnement, les médias, le patrimoine culturel, le développement international, la nutrition et la santé. Elle a aussi comme mission de démocratiser l’accès aux livres pour les étudiants et de promouvoir l’autonomie des usagers.

La bibliothèque met à la disposition de son public des livres, des mémoires, des périodiques, des magazines et des rapports qui peuvent être empruntés. Des cédéroms et DVD sont également disponibles mais réservés à la consultation sur place.

Les collections de la bibliothèque reflètent la pluralité des disciplines enseignées. Elles sont constituées de 16 000 monographies (livres, rapports annuels, statistiques, etc.), 1 728 mémoires de stage soutenus à l’Université, 146 titres de périodiques dont 39 abonnements en cours (papier et en ligne) – les abonnements en cours sont en libre accès et les anciens numéros sont conservés dans le magasin et consultables sur demande -, 300 documents multimédia et des bases de données en libre accès et sous licence. Les choix d’acquisitions se fondent principalement sur les demandes des professeurs associés à l’université et des chefs de département.

Les monographies de la BU, toutes en libre-accès, sont classées selon deux systèmes : le Macrothésaurus de l’OCDE, pour les domaines des sciences économiques, de l’environnement et de la santé, ainsi que pour les généralités, et le Thésaurus de l’UNESCO, pour les ouvrages sur le patrimoine culturel et les médias.

Pour mener à bien ses missions, la bibliothèque dispose de trois agents qui travaillent à temps plein, la directrice de la bibliothèque, une bibliothécaire ainsi qu’une bibliothécaire assistante.

Le public de la bibliothèque est majoritairement constitué d’étudiants de l’université. Tous les deux ans, l’université accueille une nouvelle promotion de 160 à 200 étudiants venant de 25 pays africains différents. Viennent ensuite les professeurs associés de l’université ainsi que toute personne intéressée par les collections de la bibliothèque.

Services sur place

Si la bibliothèque a comme mission principale de démocratiser l’accès aux livres pour les étudiants, de promouvoir l’autonomie des usagers et de les orienter directement vers le catalogue, qui est le point d’entrée de la bibliothèque, elle dispose d’un service de renseignement pour répondre à leurs besoins, les assister dans leurs recherches documentaires et effectuer les emprunts de documents.

Au début de l’année universitaire, la bibliothèque propose aux étudiants une visite de 30 minutes dans l’objectif de leur faire connaître les différents services qu’elle offre. Un guide de la bibliothèque est mis à la disposition de chaque étudiant, qui décrit les différents services de la BU.

La bibliothèque organise pour les étudiants des ateliers ayant pour but de faciliter l’accès aux documents et aux ressources électroniques. Les étudiants assistent à une séance de formation « Recherche dans le catalogue et usage du portail » qui a pour but de les initier à utiliser le portail, à effectuer une recherche dans le catalogue et à trouver les livres en rayon. Ils assistent aussi à une séance de formation pour maîtriser l’usage des ressources électroniques de la BU. La bibliothèque offre également des séances de formation « Zotero ». L’université dispose d’une salle de formation où elle anime ces ateliers.

Le 20 juin 2019 à la BULAC, Raghda Farid présente la bibliothèque de l’Université Senghor à Alexandrie. Maxime Ruscio / BULAC
Les étudiants de l’Université Senghor © Université Senghor

Depuis 2017, la nouvelle direction de l’Université a impulsé une nouvelle dynamique pour la bibliothèque. Celle-ci n’a plus pour seule vocation d’être un lieu pour la documentation : elle est aussi un lieu de convivialité et d’activités. La BU a ainsi commencé à animer des activités culturelles et à avoir un rôle culturel. Elle célèbre quelques journées internationales – comme la Journée internationale des femmes et la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes -, anime des tournois de scrabble, organise des ateliers d’écriture, des conférences-débats ainsi que des projections de films. L’action culturelle de la BU est diffusée sur la page Facebook de l’Université Senghor.

Plan de la bibliothèque de l’Université Senghor à Alexandrie

La bibliothèque occupe environ 400 m² au huitième étage. Dès l’entrée, se trouve un espace comprenant la banque de prêt où s’effectuent les transactions de prêts, de retours et de prolongations des documents. En face du bureau d’accueil se trouvent les casiers dans lesquels les étudiants déposent leurs affaires. À gauche se trouve l’espace presse comprenant un présentoir réparti en sept rubriques : journaux, magazines et périodiques concernant les quatre départements. La salle de lecture est une alternance de trois espaces de travail et de trois ensembles de rayonnages.

Le premier groupe de rayonnages comporte les références et les mémoires, tandis que le second et le troisième regroupent les ouvrages de la bibliothèque. En face du second espace de travail, se trouve le bureau de la bibliothécaire et en face du troisième espace de travail se trouve la salle de recherche en ligne où les étudiants peuvent effectuer leurs recherches dans le catalogue. Au fond de la bibliothèque, se trouve le bureau de la directrice de la bibliothèque.

Services en ligne

Les étudiantes de l’Université Senghor © Université Senghor

La bibliothèque dispose d’un portail à partir duquel les étudiants consultent le catalogue, accèdent aux ressources numériques et aux autres services en ligne, à des informations pratiques présentées aux usagers tels que le guide, le règlement de la bibliothèque, une FAQ regroupant les questions les plus souvent posées avec leurs réponses. Les étudiants disposent d’un compte lecteur à partir duquel ils peuvent prolonger leurs emprunts et réserver des documents. Le portail est adapté à la navigation mobile et tablette « responsive design ».

La bibliothèque offre aux étudiants de l’Université Senghor à Alexandrie deux services en ligne à partir du portail : « Laisser un mot dans la boîte à idées » et « Suggestions d’achat ». « Laisser un mot dans la boîte à idées » est un formulaire à partir duquel les usagers peuvent partager leurs idées, besoins, avis sur des lectures, commentaires et points de vue sur n’importe quelle idée ou concept. Quant aux « Suggestions d’achat », il s’agit d’un formulaire à partir duquel les étudiants peuvent proposer des ouvrages pour la BU.

La BU offre le service numérique « Interroger un bibliothécaire », destiné uniquement aux auditeurs des campus. C’est un service d’information et de renseignement à distance, dont l’objectif est de répondre aux besoins des auditeurs qui, étant à distance, ne peuvent pas fréquenter la bibliothèque. Le service offre la possibilité de fournir des documents et de répondre à toute question en matière de recherche documentaire ou relative à un renseignement ou une information.

Fortes de leurs savoir-faire respectifs et de leurs spécificités, la bibliothèque de l’Université Senghor et la BULAC souhaitent approfondir leur collaboration, amenée à être formalisée dans une convention.

Citer ce billet : Raghda Farid, "La bibliothèque de l’Université francophone Senghor à Alexandrie," dans Le Carreau de la BULAC, 5 septembre 2019, https://bulac.hypotheses.org/19027. Consulté le 23 septembre 2019
  1. Le DUSIB est un diplôme universitaire en partenariat international, pouvant être obtenu via une formation à distance, conjointement développé par l’Université Senghor à Alexandrie, l’École Nationale Supérieure des Sciences de l’Information et des Bibliothèques (Enssib), la Bibliotheca Alexandrina (BA) et la Bibliothèque nationale de France (BnF). []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.