Futurs d’ailleurs : voyage en science-fiction finlandaise

Envie de prendre le large au-delà des frontières ? Cet été, la BULAC vous propose une excursion dans les sciences-fictions d’Europe de l’Est, d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Asie. Voici le cinquième épisode d’une série de dix en compagnie des contributeurs de l’exposition Futurs d’ailleurs : voyage en science-fiction, présentée à la BULAC du 17 février au 14 mars 2020.


Rapport à la nature et souci écologique

Collections de la BULAC, cote FINNO 8-1835.

Dès son essor dans les années 1970, décennie marquée par la parution des premiers livres de Leena Krohn (en particulier La Révolution verte), la science-fiction finlandaise s’est intéressée aux thèmes environnementaux, avec notamment des questionnements sur les rapports entre l’humanité et la nature.

Le genre a été popularisé dans les années 1990-2000, surtout depuis l’obtention du prix Finlandia par Johanna Sinisalo en 2000, pour son roman Jamais avant le coucher du soleil. Cet événement a marqué la reconnaissance à l’échelle nationale du genre de la science-fiction, auparavant largement perçu comme manquant d’ambition littéraire. Ce roman s’interroge sur la coexistence de la civilisation et de la nature sauvage, à travers la rencontre mouvementée entre un jeune homme et un troll.

Plusieurs romans et nouvelles parus ces vingt dernières années traitent la thématique écologique, comme Les Sables de Sarasvati, de Risto Isomäki, qui évoque entre autres la fonte du pergélisol et le risque consécutif d’émissions massives de gaz à effet de serre, Le Sang des fleurs, de Johanna Sinisalo, sur le syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles, et Fille de l’eau, dans lequel Emmi Itäranta imagine une Finlande future où la distribution d’eau est contrôlée par un État totalitaire.

Conception graphique : Emmanuelle Garcia (e.deux)


L’auteur

Martin Carayol est chercheur et traducteur, spécialiste des littératures de l’imaginaire en Finlande, Estonie et Hongrie. [Découvrir son portrait]


Pour aller plus loin

Citer ce billet : Martin Carayol, "Futurs d’ailleurs : voyage en science-fiction finlandaise," dans Le Carreau de la BULAC, 29 juillet 2020, https://bulac.hypotheses.org/30160. Consulté le 4 août 2020

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.