Open Access Week #2. Les thèses diffusées en ligne dans le domaine des aires culturelles

Le site Thèses.fr

Pour trouver les thèses soutenues au sein d’un établissement de l’enseignement supérieur en France, il suffit de se rendre sur le site Thèses.fr. Dans la barre de recherche, il suffit de taper le nom d’un doctorant ou d’un docteur pour avoir accès à son sujet de thèse et à son état d’avancement.

Il est aussi possible de consulter toutes les thèses d’un établissement comme l’Inalco par exemple : celles qui ont été soutenues (583 à ce jour), celles qui sont en cours de préparation dans l’établissement (301 à ce jour) mais également celles qui ont été soutenues (138 à ce jour) ou sont toujours en cours de préparation (22 à ce jour) dans d’autres universités en cotutelle avec l’Inalco. Les mots-clés révèlent les sujets les plus traités au sein de l’institution.

Détail d’une recherche « Inalco » dans thèses.fr

Il est ensuite possible de consulter la liste des thèses en préparation ou déjà soutenues, et de connaître leur avancement. Pour aller dans un plus grand niveau de détail, cliquez sur le titre et vous aurez accès au nom du doctorant   docteur, à la date de soutenance de la thèse lorsqu’elle a eu lieu, aux laboratoires impliqués et aux membres qui composaient le jury mais aussi à un résumé en français et en anglais, ainsi qu’à des mots-clés. Chaque information est cliquable, de sorte que vous pouvez passer en revue – par exemple – toutes les thèses où un enseignant-chercheur a été membre de jury.

Détail d’une notice dans thèses.fr

C’est également via cette interface que vous pouvez avoir accès avec le bouton « Accéder en ligne » à la version archivée de la thèse disponible sur le site TEL (Thèses En Ligne). Le bouton « consulter en bibliothèque » vous renvoie vers la bibliothèque de la BULAC et son catalogue.

Bien remplir dès le début de votre thèse votre dossier sur STEP est le gage d’être bien référé dans Thèses.fr, et donc de valoriser votre recherche pour la suite de votre carrière !

L’archive ouverte HAL (Hyper Article en Ligne)

HAL est une archive ouverte pluridisciplinaire, « destinée au dépôt et à la diffusion d’articles scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, et de thèses, émanant des établissements d’enseignement et de recherche français ou étrangers, des laboratoires publics ou privés ». Chaque chercheur peut y déposer ses productions scientifiques en y respectant des règles de dépôt, s’inscrivant ainsi dans la science ouverte. Certains établissements, comme l’Inalco, possède également un portail de ses publications scientifiques sur l’archive ouverte nationale HAL.

Capture d’écran du portail HAL de l’Inalco

Il est possible de sélectionner uniquement les par type de publication via l’onglet « Consultation > par Type de publication » du portail. 203 sont actuellement accessibles en ligne, déposées par de nombreux laboratoires (Mondes iranien et indien ; Centre de Recherches Moyen-Orient Méditerranée ; Pluralité des Langues et des Identités : Didactique, Acquisition, Médiations, etc.).

D’autres institutions possèdent des collections dans HAL, à l’image de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), de l’Université Paris 1, de la Sorbonne Nouvelle ou de l’École Française d’Extrême Orient (EFEO), et donnent accès dans leur collection à des thèses de doctorat dans le domaine des études aréales.

La BULAC et l’archivage des thèses de l’Inalco

Depuis le 25 mai 2016, un arrêté fixe le cadre national de la formation et les modalités conduisant à la délivrance du diplôme national de doctorat : le dépôt de la thèse est désormais obligatoire, y compris pour les thèses confidentielles. C’est la BULAC qui est en charge de ce dépôt légal pour les thèses soutenues au sein de l’Inalco. Elle propose plusieurs fois par année universitaire des formations « Déposer sa thèse à la BULAC », ouverte à tous les doctorants en fin de thèse (à partir de la troisième année de doctorat). Cela permet de mieux comprendre les enjeux, et de soumettre à nos équipes des documents répondant aux normes du CINES (Centre informatique national de l’enseignement supérieur), afin que l’archivage de votre travail doctoral soit pérenne.

Si vous n’avez pu assister aux précédentes, n’hésitez pas à consulter régulièrement la page dédiée à la formation sur notre site internet !

Certaines thèses de l’Inalco accessibles en ligne ont par ailleurs été récompensées par des prix de thèses à la fois de l’École doctorale, mais aussi d’autres prix comme celui du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans et de l’Institut de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM) ou celui de l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman. Un bon moyen de mettre en avant ses écrits scientifiques ! C’est le cas, par exemple, des thèses de Gianluca Saitta sur « Les maqāmāt/munāẓarāt paysagères au Yémen à l’époque postclassique et la question de leur généricité » ou de Simon Ebersolt sur « Contingence et communauté. Kuki Shûzô, philosophe japonais », qui ont toutes les deux reçu un prix de thèse, qui met en valeur leur recherche.

Les thèses disponibles à la BULAC

La BULAC conserve également des thèses au format papier, dont il est facile de consulter la liste en se rendant sur le catalogue de la BULAC, et en sélectionnant dans « Recherche avancée > Collections > Thèses et Mémoires ». Ces thèses portent principalement sur les aires géo-linguistiques suivantes : la Chine (260), le Japon (144), l’Inde (142), l’Iran (100), la Russie (87), l’Égypte (82), l’Indonésie (64), la Turquie (62), la Grèce (61), ou encore l’empire ottoman (55)…

Le catalogue de la BULAC

De nombreuses avancées vers la science ouverte sont faites chaque année, comme le prouve cet article du Carreau de la BULAC, remontant à 2015, et qui mentionnait fièrement 27 thèses de doctorat de l’Inalco, librement accessibles. Il est toujours possible de faire mieux… !


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search