Les manuscrits turcs et persans de la BULAC

Francis Richard offre ici un rapide aperçu de la collection de manuscrits turcs et persans de la BULAC. L’occasion de mettre à disposition des chercheurs les notices qu’il a patiemment rédigées en préparation du catalogage des manuscrits dans Calames.

Les fonds de manuscrits turcs et persans de l’ancienne Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales (BIULO) sont d’importance moyenne. Mais ils sont liés très étroitement à l’histoire de l’École des Jeunes de langues puis de l’École des langues orientales, avec un certain nombre de volumes déjà présents à Louis le Grand au XVIIIème siècle. Ils témoignent de l’activité des drogmans dans l’Empire ottoman et en Perse et de la vie des « échelles » françaises. Ce sont aussi des documents qui permettent de suivre comment se sont développés l’enseignement et la connaissance des langues turque et persane en France, de même que l’étude de la littérature orientale.

Il y a actuellement 208 cotes dans le fonds des manuscrits turcs, 149 dans celui des manuscrits persans.

La présence de documents d’archives de types divers parmi ces manuscrits s’explique bien si l’on se souvient de l’importance, en vue d’une carrière de secrétaire ou de drogman, surtout dans l’Empire ottoman, de l’apprentissage de l’art de rédiger des documents officiels. Par ailleurs les textes littéraires présents sont ceux qui étaient étudiés par les professeurs de l’École pour donner une « culture orientale » à leurs élèves. Bien des vocations d’érudits et de savants étaient en germe avec la découverte de ces textes sur les bancs de l’École…

Comme pour l’arabe (voir le billet de Francis Richard sur les manuscrits arabes de la BULAC), A. Danon avait préparé le catalogue d’une grande partie de ces manuscrits. Son travail est resté inédit et les fonds demeurés pratiquement inconnus.

À l’occasion du déménagement des collections de la rue de Lille vers la BULAC, nous avons entrepris la rédaction de notices sommaires des manuscrits persans (ICI) et turcs () présents dans les collections de notre Réserve, où ils sont consultables.

Ce travail est une étape en vue du catalogage à venir de ces manuscrits dans Calames.

Trois manuscrits turcs ont déjà été numérisés et sont disponibles sur le site de la BULAC. Un nombre significatif de manuscrits persans d’intérêt historique et littéraire devraient les y rejoindre dans les prochains mois.

Aux collections venues de la BIULO il faut ajouter les quelques manuscrits de la Bibliothèque James Darmesteter mis en dépôt à la Réserve de la BULAC par l’Institut d’études iraniennes (UMR 7528 du CNRS). Ces manuscrits ont été décrits ( F. Richard et Maria Szuppe, « Les manuscrits orientaux de la Bibliothèque “James Darmesteter” d’Études iraniennes, Paris », dans Obščuvane s Iztoka/ Échanges avec l’Orient, L. Georgiev (éd.), Sofia : Bibliothèque nationale « Saints-Cyrille-et-Méthode », 2007, p. 511-523 ), à l’exception d’un manuscrit entré ultérieurement avec le don Gilbert Lazard1.

1MAĞMA’ al-FURS. Dictionnaire persan de Muhammad Qāsim b. Hāğğī Muhammad Kāšānī, dit Surūrī (cf. f. 1v)
Incipit f. 1v
Explicit f. 244
1656-7 (décembre-janvier). Copie achevée (f. 244) en ğumādà Ier 1067h par Muhammad Ğa’far Tabasī. Ecriture persane Nasta’līq de 21 lignes à la page; titres rubriqués; réclames; surface écrite 80 x 200 mm. Ms. de 135 x 260 mm.
Réglure au mistara.
Papier oriental vergé. 244 feuillets paginés 1-486, le f. 244 n’étant pas paginé. Les cahiers sont des quaternions.
Il y a dans les marges quelques ajouts de la main du copiste.
Au f. 1 figure l’ex-libris de Gilbert Lazard, daté du 10 décembre 1950. Donné (cf. L’ex-libris collé au contreplat) par G. Lazard à la bibliothèque J. Darmesteter en 2009.
Reliure moderne à nerfs en veau brun avec titre en persan et en français sur le dos.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 9 août 2016

    […] a présenté en 2013 sur ce carnet le fonds de manuscrits arabes d’une part et de manuscrits turcs et persans d’autre part. Il évoquait le travail préparatoire au signalement de ces manuscrits dans […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.